Histoire vécue (3/4) : elle est à moi !

elle est à moi !Nous avançons… il nous reste moins d’une semaine avant notre rendez-vous. Notre complicité virtuelle se renforce au fil des jours : elle m’appelle maintenant « Mon Arthur » et moi « Ma Judith » ! Et c’est bien elle qui a initié cette « possessivité » de bonne augure.

Pour les épisodes précédents de cette histoire :

  1. Le meilleur des déciles ?
  2. Concrétisation ?

Quant à l’heure de notre rendez-vous, elle m’écrit : « fais comme bon te semble, je te suis ! C’est égal pour moi ! »

Elle me suit ! 😉

Elle est prête et elle est à moi ! ;-p

Peut-on rêver un état plus jouissif qu’une telle docilité de la part d’une femme qui va se faire sauter par un homme qu’elle n’a jamais rencontré ?

Cela me rappelle le petit chaton femelle que j’avais. A l’âge de 8 mois environ, cette petite chatte ne rêvait que de trouver un mâle, et elle exhibait sa chatte dans une position des plus explicite en miaulant plaintivement son besoin d’être prise… Sauf que dans le cas de cette chatte, elle aurait pris le premier mâle qui passait ! Dans mon cas, sur le site de rencontre, il y avait des dizaines de prétendants qui s’offraient tous avec insistance à Judith… Tous prêts à sauter sur la première venue sans aucun discernement !

Inutile de dire que je suis dans un état jouissif permanent à l’idée que cette belle femme s’offre à moi ! Je décompte les jours !

En faisant une petite rétrospective, ce sera la cinquième femme mariée que je saute directement à la première rencontre, chaque fois il aura fallu environ 2 semaines d’échange sur internet. J’ai aussi eu 4 autres femmes qui ont nécessité un rendez-vous préalable et parfois plus.

C’est donc prouvé, internet regorge de minettes à la recherche de minous. Bien sûr le nombre de demandes des hommes est largement supérieur au nombre d’offres des femmes. Elles peuvent donc être très sélectives et ignorer les hommes basiques, imbéciles ou même moyens (qui les abordent sans aucune originalité ou qui sont sexuellement trop crus).

Bien entendu, nous, les hommes nous avons un impérieux besoin de remplir des chattes mais aucune chatte n’accepte d’être remplie sans aucun préalable ! Nous voyons et vivons notre but final, et elles veulent voir et vivre le chemin qui nous conduira à notre but. Elles ont besoin que nous leurs parlions de TOUT ce qui nous amènera à remplir leurs chattes mais PAS, surtout pas du fait que nous voulons les pénétrer ! Est-ce clair ? Parlez de tendresse, de la serrer dans vos bras, de relation enrichissante, épanouissante, d’échange d’idée, de cuisine… Bref, de tout ce qui nous rapproche petit à petit d’elles et nous amènera naturellement et inévitablement à les sauter.

Les hommes sont programmés pour distribuer un maximum de leur semence, les femmes sont programmées pour sélectionner la semence qu’elle accepte ! Il nous faut donc être sélectionné et cela demande un effort.

Par internet il s’agit principalement d’un effort d’imagination, d’intellectualisation, d’écriture… pour convaincre petit à petit la femme que vous êtes son homme.

Je pense à offrir ce service de séduction en ligne aux hommes qui seraient intéressés de décrocher des rendez-vous coquins avec des femmes… Cela demande du temps et de l’énergie, environ 1 semaine pour démarrer le contact et puis environ 2 semaines de contact quotidien pour décrocher le rendez-vous.

Faites votre demande via le formulaire de contact de ce site et voyons quand nous pourrons démarrer cela.

Suite au prochain épisode…

Ce contenu a été publié dans Comment faire, Expérience personnelle, Rencontre sexy. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.