Histoire vécue (3/4) : elle est à moi !

elle est à moi !Nous avançons… il nous reste moins d’une semaine avant notre rendez-vous. Notre complicité virtuelle se renforce au fil des jours : elle m’appelle maintenant « Mon Arthur » et moi « Ma Judith » ! Et c’est bien elle qui a initié cette « possessivité » de bonne augure.

Pour les épisodes précédents de cette histoire :

  1. Le meilleur des déciles ?
  2. Concrétisation ?

Quant à l’heure de notre rendez-vous, elle m’écrit : « fais comme bon te semble, je te suis ! C’est égal pour moi ! »

Elle me suit ! 😉

Elle est prête et elle est à moi ! ;-p

Peut-on rêver un état plus jouissif qu’une telle docilité de la part d’une femme qui va se faire sauter par un homme qu’elle n’a jamais rencontré ?

Cela me rappelle le petit chaton femelle que j’avais. A l’âge de 8 mois environ, cette petite chatte ne rêvait que de trouver un mâle, et elle exhibait sa chatte dans une position des plus explicite en miaulant plaintivement son besoin d’être prise… Sauf que dans le cas de cette chatte, elle aurait pris le premier mâle qui passait ! Dans mon cas, sur le site de rencontre, il y avait des dizaines de prétendants qui s’offraient tous avec insistance à Judith… Tous prêts à sauter sur la première venue sans aucun discernement !

Inutile de dire que je suis dans un état jouissif permanent à l’idée que cette belle femme s’offre à moi ! Je décompte les jours !

En faisant une petite rétrospective, ce sera la cinquième femme mariée que je saute directement à la première rencontre, chaque fois il aura fallu environ 2 semaines d’échange sur internet. J’ai aussi eu 4 autres femmes qui ont nécessité un rendez-vous préalable et parfois plus.

C’est donc prouvé, internet regorge de minettes à la recherche de minous. Bien sûr le nombre de demandes des hommes est largement supérieur au nombre d’offres des femmes. Elles peuvent donc être très sélectives et ignorer les hommes basiques, imbéciles ou même moyens (qui les abordent sans aucune originalité ou qui sont sexuellement trop crus).

Bien entendu, nous, les hommes nous avons un impérieux besoin de remplir des chattes mais aucune chatte n’accepte d’être remplie sans aucun préalable ! Nous voyons et vivons notre but final, et elles veulent voir et vivre le chemin qui nous conduira à notre but. Elles ont besoin que nous leurs parlions de TOUT ce qui nous amènera à remplir leurs chattes mais PAS, surtout pas du fait que nous voulons les pénétrer ! Est-ce clair ? Parlez de tendresse, de la serrer dans vos bras, de relation enrichissante, épanouissante, d’échange d’idée, de cuisine… Bref, de tout ce qui nous rapproche petit à petit d’elles et nous amènera naturellement et inévitablement à les sauter.

Les hommes sont programmés pour distribuer un maximum de leur semence, les femmes sont programmées pour sélectionner la semence qu’elle accepte ! Il nous faut donc être sélectionné et cela demande un effort.

Par internet il s’agit principalement d’un effort d’imagination, d’intellectualisation, d’écriture… pour convaincre petit à petit la femme que vous êtes son homme.

Je pense à offrir ce service de séduction en ligne aux hommes qui seraient intéressés de décrocher des rendez-vous coquins avec des femmes… Cela demande du temps et de l’énergie, environ 1 semaine pour démarrer le contact et puis environ 2 semaines de contact quotidien pour décrocher le rendez-vous.

Faites votre demande via le formulaire de contact de ce site et voyons quand nous pourrons démarrer cela.

Suite au prochain épisode…

Publié dans Comment faire, Expérience personnelle, Rencontre sexy | Commentaires fermés sur Histoire vécue (3/4) : elle est à moi !

Histoire vécue (2/4) : concrétisation ?

rendez-vous coquinLe rendez-vous coquin se concrétise : la date choisie est jeudi  prochain.

Pour comprendre cette histoire : voir l’épisode précédent ici (1)

Nous donc avons fixé la date et ma future maîtresse prévoit de prendre un demi-jour de congé pour le consacrer à notre première rencontre sexy.

Elle trouve que mes deux propositions d’hôtels sont excellentes !

Elle dit avoir hâte et que « ce sera une expérience très … troublante, très intense !!! ». Pour rappel nous avons décidé de nous rencontrer les yeux bandés dans une chambre sans nous être vus au préalable…

Elle soulève néanmoins une petite crainte :

« Je le sens très bien c’est à la fois excitant et peut être flippant !!! Après s’être embrassé et peut être donné qq douces caresses très soft … on enlève nos bandeaux pour finalement ne pas nous plaire !!! C’est flippant non ???? »

Pour ma part je pensais bien sûr faire l’amour et la pénétrer en gardant nos bandeaux ! Mais après tout sa réticence est bien normale, imaginons un instant que les photos qu’elle a vues de moi soient des fausses ! Ou que j’envoie quelqu’un d’autre à ma place !!

Au fait, quelqu’un serait-il intéressé pas ce rendez-vous coquin ? 😉

Les enchères sont ouvertes ! Dépêchez-vous, le rendez-vous devrait avoir lieu le jeudi prochain. Bien sûr, il est possible de modifier la date. Personne ne lève la main ?

Côté concrétisation, elle m’a aussi proposé de manger un petit lunch ensemble dans la chambre, après nos ébats, pour faire enfin connaissance de façon classique… 😉

Nous recherchons tous les deux une relation suivie et intense, elle n’est pas là pour un one-shoot… sauf si en enlevant nos bandeaux, nous découvrons qu’il n’y a plus d’attirance… ! Dans ce cas nous aurons vécu un moment excitant et palpitant mais sans lendemain.

Suite au prochain épisode

Publié dans Comment faire, Expérience personnelle, Rencontre sexy | Commentaires fermés sur Histoire vécue (2/4) : concrétisation ?

Histoire vécue (1/4) : le meilleur des délices ?

Rencontre sexyExiste-t-il un délice plus exquis que celui de fixer un tout premier rendez-vous coquin à une femme « rencontrée » sur internet ?

Probablement pas ! Surtout que nous ne nous sommes jamais rencontré réellement et qu’il s’agit de se retrouver ensemble dans l’obscurité d’une chambre, nus et les yeux bandés…

Nous avons quand même échangé des photos de nous, et une grosse vingtaine de courriels pendant 6 jours. Nous avons pris le premier contact sur un site de rencontre. Je l’ai sélectionnée pour 2 raisons : d’abord son évidente envie d’une relation intense et aussi, parce que nous sommes géographiquement très proche.

Je suis passé devant tous les autres prétendants en jouant sur la proximité géographique et en restant très soft, jamais cru mais très inventif, amitieux et courtois. Il n’a jamais été directement question de sexe dans nos premiers échanges. A sa question bateau « qu’est-ce que tu recherches », j’ai répondu : « D’une manière générale, j’ai envie de partager des petits bouts de vie complice avec femme qui a quelques points  communs essentiels… » et aussi «J’ai des envies d’homme qui cherche à combler les envies d’une femme… » .

Je savais bien sûr que cela cadrait parfaitement avec sa recherche, sa fiche le laissait bien comprendre.

Elle m’a donc répondu : « j’ai également des envies de femmes qui cherche à combler celle de l’homme de mon homme !!! J’aime bcp la sensualité, les long préliminaires, les long baisers ….bref tu vois bien hein ….;o) »

Il me restait donc à canaliser ses envies sexuelles en restant très gentleman, implicite mais en lui faisant des propositions à la fois classiques et plus osées, dans l’ordre, j’ai proposé : le lunch, mes envies de découvrir les massages tantriques, la pratique d’un jeu érotique favorisant les longs préliminaires, et enfin, l’option de se retrouver directement les yeux bandés dans une chambre.

Evidemment, dans ses préférences sexuelles sur le site de rencontre, elle avait coché « yeux bandés ».

Elle n’a jamais rebondi sur mon invitation à manger.

Elle a dit vouloir aussi découvrir les massages tantriques.

Elle a jugé ma description du jeu érotique comme : « Excellente idée ton jeu …. »

Et enfin elle m’a interrogée sur la possibilité de se retrouver les yeux bandés : « Par contre comment faire pour se retrouver dans le noir tous les deux sans s’être vu au préalable… j’aime bcp ton idée mais comment faire ? »

Là, je lui ai donné le scénario à suivre !

Sa réponse : « Top !!!! »

Nous sommes donc arrivés à la conclusion que nous allons démarrer notre relation par un rendez-vous sensuel et incognito, les yeux bandés… sans nous être parlé ou rencontré au préalable.

Les femmes sont certainement beaucoup plus friandes que les hommes pour ce genre de scénario ! Les hommes sont tellement plus visuels que les femmes.

Toute l’astuce a résidé dans la présentation et les propositions de rencontres que j’ai faites. C’est elle qui s’est naturellement orientée vers cette option la plus osée alors que je lui avais aussi proposé un classique lunch pour faire connaissance.

Nous devons maintenant trouver la date et le lieu !

Rien n’est encore gagné mais l’espoir est très sérieux, elle a déjà décidé que je serai son amant seuls les aspects pratiques ou un événement extérieur peuvent me faire rater ce sexy-délice !

En conclusion, pour réussir à obtenir un rendez-vous sexuel avec une femme sur internet vous devez passer 4 étapes, et il faut :

  • Cibler une femme qui vous correspond (dans mon cas : une femme mariée qui a des besoins sexuels)
  • Cibler un profil actif (nouveau ou connecté récemment)
  • Lancer un premier contact court mais réellement accrocheur (rien d’explicitement sexuel) en se basant sur 2 ou 3 éléments concrets de son profil (dans mon cas : proximité géographique, relation discrète et intense) et surtout poser une question ouverte ou lancer une invitation à découvrir/partager è si elle consulte votre profil et vous répond alors VOUS AVEZ GAGNé l’étape 1 [vous l’intéressez potentiellement]
  • Toujours être sur la balle, répondre dans la demi-journée au maximum (j’ai déjà raté une proposition de rendez-vous à cause de cela)
  • Poser des questions pour faire connaissance (toujours rien d’explicitement sexuel) et surtout répondre LONGUEMENT à ses questions, elle doit sentir autre chose qu’un simple but sexuel !
  • Parmi les questions-réponses : parler de votre recherche en étant assez long (non rien d’explicitement sexuel même si c’est votre motivation première)
  • Si elle précise sa recherche après vous è VOUS AVEZ GAGNé l’étape 2 [votre recherche est en accord avec la sienne, vous êtes un candidat sérieux]
  • Il faut tenir pendant 3 ou 4 messages avant de proposer votre photo et/ou une communication en dehors du site de rencontre, si possible par e-mail, si elle vous suit è VOUS AVEZ GAGNé l’étape 3 [vous devenez un prétendant]. Attention il y en a encore probablement d’autres prétendants !
  • Après 2 ou 3 e-mails, commencer à proposer des solutions pour se rencontrer en commençant par des propositions ordinaires et en lui disant que vous vous sentez en accord avec sa vision des choses.
  • Toujours entretenir la conversation sur des sujets connexes pour occuper le terrain car il faut tenir minimum une semaine avant d’espérer obtenir un rendez-vous è C’est l’étape finale ! [vous êtes un amant potentiel]
  • Après les propositions de rendez-vous classiques (verre, resto), ne pas hésiter à oser proposer optionnellement, et sans insister, des rendez-vous coquins è si elle rebondit sur une option coquine, vous avez gagné l’étape ultime !! [elle a décidé que vous serez son amant, c’est le meilleur des déciles sexy]. Dans le cas d’une femme plus peureuse ou moins en demande sexuelle, cette dernière étape peut nécessiter d’abord une rencontre ordinaire.

Suite au prochain épisode.

Publié dans Comment faire, Expérience personnelle, Rencontre sexy | Commentaires fermés sur Histoire vécue (1/4) : le meilleur des délices ?

En vidéo : les étapes pour réussir ses rencontres sur Internet

En vidéo : quelques astuces pour réussir ses rencontres sur Internet.

Publié dans Comment faire | Commentaires fermés sur En vidéo : les étapes pour réussir ses rencontres sur Internet

Comment favoriser une rencontre amoureuse ?

Cette vidéo vous donnera quelques conseil pour faire de belles rencontres.

Prenez des petites décisions qui ont des incidences incroyables sur le cours de notre existence amoureuse. Vous avez tout autant de chance que tout le monde.

Premier conseil : porter une attention particulière à ce qui vous rend unique. Acceptez-vous tel que vous êtes.

Ayez une conversation franche c’est beaucoup plus efficace en séduction. N’ayez pas de retenue.

Deuxième conseil : porter une attention différente à ce qui vous entour. Lorsque vous discutez avec la personne demander ce qui la motive dans la vie. « Pourquoi tu choisis ce spot? » « Pourquoi tu choisis ce travail? »

Publié dans Comment faire | Commentaires fermés sur Comment favoriser une rencontre amoureuse ?

Débuter avec un site de rencontre

Site de rencontreLes rencontres par Internet sont à la portée de tout le monde, l’offre de service est d’ailleurs pléthorique. Il y a quelques trucs et astuces à savoir avant de se lancer. Et puis, il faut comprendre comment les partenaires potentiels vont se décider à vous rencontrer. Il suffit véritablement de deux fois rien pour qu’une femme s’intéresse à l’invitation d’un homme : de la correction et un peu d’originalité. Avec ces deux ingrédients un homme sera dans les 10% des sélectionnables, en effet 90% des hommes ne s’adressent pas correctement aux femmes ou sont totalement plats. L’anonymat les pousse à agir ainsi mais ils oublient qu’ils ont affaire à une personne bien réelle. Ensuite il faut arriver au bon moment et correspondre au portrait idéal de votre partenaire potentielle. Vous ne pouvez pas maîtriser ces deux derniers éléments, inutile donc de s’offusquer d’une réponse négative ou pire de l’absence totale de réponse.

Sélectionner un site de rencontre, par exemple www.parship.fr

Ensuite rédiger soigneusement votre profil en misant sur les caractéristiques qui vous différencieront des autres. C’est en voyant votre profil que la décision de vous répondre sera prise. Maintenant il s’agit de rédiger une invitation agréable à lire et originale tout en restant bref. Gardez à l’esprit que votre partenaire reçoit très probablement beaucoup de demandes. Pour l’originalité, basez-vous sur une caractéristique du profil de votre destinatrice.

Obtenir une première réponse sera une première victoire. Votre second message doit parler de vous, présentez-vous et préciser d’emblée la nature de votre recherche, votre correspondante fera naturellement de même. Il vous est possible de proposer l’idée d’un rendez-vous ou  d’une conversation téléphonique dans votre troisième message.

Pour résumer :

  1. Choisissez votre site de rencontre
  2. Rédiger un profil en mettant en avant vos caractéristiques
  3. Envoyer des invitations correctes et originales
  4. Dans votre second message parlez de vous et de votre recherche
  5. Dans votre troisième message lancez l’idée d’un rendez-vous
Publié dans Sites de rencontre | Commentaires fermés sur Débuter avec un site de rencontre

La certitude de rencontrer de belles femmes via internet

coach en séductionEtes-vous à la recherche d’une belle femme avec qui vivre une jolie histoire mais vous ne parvenez pas à la séduire sur les sites de rencontres ? Sur ces plateformes comme dans la vraie vie, les belles femmes sont souvent très sollicitées et attirer leur attention peut donc s’avérer complexe … Sauf pour un expert de la séduction en ligne ! Si vous ne l’êtes pas, rassurez-vous, il est maintenant possible de louer les services d’un professionnel de la rencontre et de la séduction en ligne pour faire de belles rencontres.

Rencontrer de belles femmes « sans effort ni perte de temps »

Désormais, rencontrer de belles femmes est à la portée de tous grâce à aux coaches en rencontre (Dating Assistants). Le site Net Dating Assistant propose les services d’un Dating Assistant, expert de la rencontre et de la séduction en ligne, qui vous aide à décrocher des rendez-vous avec les femmes qui vous plaisent. Grâce à son expertise des sites de rencontres, le Dating Assistant vous créé un profil virtuel optimisé, avec vos meilleurs photos et une annonce drôle, accrocheuse et réaliste.

Une fois votre nouveau profil virtuel conçu par votre Dating Assistant validé, cet expert de la séduction en ligne le gère jusqu’à obtenir, en votre nom, des rendez-vous dans la vie réelle avec les femmes qui correspondent à vos critères. C’est grâce à un entretien téléphonique, approfondi et réalisé au préalable, que votre Dating Assistant est en mesure de sélectionner et de séduire les femmes qui sont belles à vos yeux. Il ne vous restera plus qu’à profiter des rencontres !

Pourquoi faire appel à un Dating Assistant pour rencontrer de belles femmes ?

  • Pour gagner du temps : votre vie professionnelle est très prenante et vous n’avez pas de temps à perdre sur les sites de rencontres
  • Pour arriver le premier : vous trouvez très utiles ces plateformes mais ne parvenez pas à faire des rencontres

Quelle que soit la raison qui vous pousse à faire appel à Net Dating Assistant, sachez qu’elle sera tout à fait recevable et traitée avec sérieux par cette équipe d’experts en séduction, recrutés selon des critères précis et rigoureux assurant leur professionnalisme.

Par ailleurs, à l’heure où les sites de rencontres sont devenus des moyens privilégiés pour trouver l’amour, le nombre d’utilisateurs augmente, rendant plus difficile encore la possibilité de séduire une belle femme. Faire appel à un Dating Assistant peut donc représenter une chance supplémentaire pour vous de séduire la femme de vos rêves et si vous doutez de la capacité de cette société à répondre à vos besoins, vous pouvez demander une consultation par téléphone, c’est gratuit.

Pour accéder à ce service, voyez ci-dessous :

Coaching en rencontre

Publié dans Article | Commentaires fermés sur La certitude de rencontrer de belles femmes via internet

7 Conseils pour attirer les plus belles filles de la Fac

Un des meilleurs environnements pour se faire des amis et rencontrer de jolies filles est le milieu étudiant. Vous y êtes entouré de milliers de jeunes hommes et de jeunes femmes qui ont le même âge, les mêmes intérêts et les mêmes objectifs. Vous voulez tous rencontrer des gens, vous amuser, vous instruire et réussir vos études.

Si vous avez un manque de confiance en vous, si vous êtes timide, il se peut que cette introduction vous décourage. « Si dans le milieu étudiant est le milieu le plus favorable à faire des rencontres, alors pourquoi ai-je tellement de difficultés ? J’ai vraiment un problème. » C’est ce que vous vous dites peut-être. Ne vous inquiétez pas. La majorité des gens subissent leur vie sociale. Les rencontres, les amitiés, les aventures et les relations leur tombent dessus. Ils ont un rôle passif dans leur vie sociale.

Dans cet article je vais partager avec vous 7 conseils pour vous aider à lancer votre vie sociale à l’université sur la bonne voie, même si vous êtes timide.

1. La confiance en soi fluctue selon le contexte

Je précise que dans cet article je me limite à la confiance en soi dans le contexte des amitiés, rencontres, relations amoureuses, etc. Bref, la confiance en soi dans le contexte social. Cette précision est une indication en soi. La confiance en soi varie selon le contexte. Vous pouvez être confiant sur un tatami, mais être pétrifié quand il s’agit d’accoster une fille, d’inviter des gens chez vous, de travailler en groupe avec d’autres étudiants, etc.

Je dirais même que la confiance en soi dépend du contexte spécifique. Il y a des hommes qui n’ont aucun problème pour aborder des filles en boîte, mais qui ont peur d’aborder dans la rue. De l’autre côté, il y a des hommes qui qui n’ont aucun problème pour abroder dans la rue, mais qui n’osent pas aborder dans les bars et les boîtes. Comme vous le constatez, c’est assez spécifique : un contexte dans un contexte. Aborder des femmes dans la rue ou aborder des femmes dans les bars ou les boîtes.

Ce principe de spécificité s’applique également aux rencontres à l’université. Vous me direz peut-être : « Oui mais, moi j’ai un ami qui est confiant partout. » Effectivement, c’est possible. Certaines personnes sont par nature plus confiants que d’autres. Mais il se peut également que vous voyez cet ami toujours dans les mêmes contextes. Sortez-le de son habitat naturel et je vous garantis que ça confiance en lui baissera.

Ce premier conseil a comme but de neutraliser, si nécessaire, la croyance suivante : « La confiance en soi est stable et absolue. Certaines personnes sont confiantes, d’autres ne le sont pas. », et de la remplacer par : « La confiance en soi est variable. Elle fluctue selon les circonstances. Elle dépend du contexte. »

Musculation

2. Accumulez de l’expérience pour augmenter votre confiance en vous

Je viens de dire que la confiance en soi dépend du contexte. Je me dois de nuancer. La confiance en soi dépend en premier lieu de l’expérience et plus précisément de l’expérience développée dans un contexte spécifique.

Pendant les premières journées de l’année académique, presque tout le monde est stressé, nerveux et hésitant d’aller vers les autres. Vous n’êtes pas le seul.

Pourquoi croyez-vous que les étudiants des années supérieures ont l’air plus confiants ? Car ils ont accumulé de l’expérience dans un contexte spécifique : l’université. Ils ont rencontré et interagi avec d’autres étudiants dans le contexte de l’université encore et encore. Ils ont répété ces comportements sociaux  Bref, Ils sont plus confiants, car ils ont une ou plusieurs années d’expérience de plus que vous. Oui, c’est vraiment aussi simple que ça.

Voici où je veux en venir. Tout le monde veut être accepté, se faire des amis, faire partie du groupe, etc. Ces fameux premiers jours présentent une opportunité, car les groupes ne se sont pas encore formés. Les gens sont beaucoup plus ouverts aux rencontres.

Ne restez pas sur le côté pour « observer ». Prenez les devants pour rencontrer d’autres étudiants, pour faire leur connaissance, pour discuter avec eux ! En lisant ce conseil vous vous demandez peut-être : « Que dois-je dire pour lancer la conversation ? Et comment maintenir la conversation ? »

Voici quelques suggestions :

  • « Bonjour, c’est quoi ton nom ? »
  • « Bonjour, moi c’est [votre prénom ici]. »
  • « Tu viens d’où ? »
  • « Tu as fait quoi l’année dernière ? »
  • « Pourquoi as-tu choisi cette université ? »
  • « Connais-tu d’autres gens ici ? »
  • « Tu compte faire quoi comme travail une fois ton diplôme en poche ? »

Ces questions sont banales, mais il n’en faut vraiment pas plus. L’université est votre environnement commun. Vous faites partie du même groupe ! Le plus important et le plus difficile est de faire ce premier pas, d’ouvrir la bouche et de recommencer. C’est tout. Certaines de vos conversations ne dureront que quelques dizaines de secondes, d’autres plus longtemps et encore d’autres un peu trop longtemps à votre goût.

En répétant ces comportements, vous accumulerez de l’expérience. Plus vous accumulez de l’expérience, plus votre confiance en vous augmentera. Et en bonus vous vous ferez de nouveaux amis, vous rencontrerez de gens intéressants, dont de jolies filles, et vous deviendrez de plus en plus populaire.

Donc, lancez-vous dès maintenant. Allez vers les gens, parlez avec eux, encore et encore.

3. Planifiez et invitez

Comme je l’ai dit au début de l’article, la plupart des gens subissent leur vie sociale. Les amis, les filles, les rencontres et les histoires d’amour, ça leur tombe dessus. « C’est comme ça que ça marche. » C’est ce qu’ils pensent et ça leur convient très bien, car ils ne doivent pas sortir de leur zone de confort.

Quel est votre rôle dans tout ça ? Vous pouvez en profiter ! Faites en sorte qu’ils subissent votre vie sociale. Souvenez-vous du conseil précédent : abordez vos camarades de classe, garçons et filles. Faites leur connaissance. Discutez avec eux. Avec une partie de ces gens vous vous entendrez vraiment bien. Ce sont des amis potentiels. Voici comment en faire de vrais amis. Vous devez « répéter » le contact avec eux dans la classe ou l’auditoire et en dehors. Vous devez les voir et les revoir régulièrement dans des contextes différents.

Pour les revoir pendant les cours, il vous suffit d’assister aux cours et d’aller les rejoindre. Si vous ne faites que ça, vous serez des camarades de classe. Pour développer votre relation et devenir de vrais amis, vous devez également les fréquenter en dehors du contexte des cours.

Et pour ça vous devez planifier et organiser des activités et inviter les gens que vous souhaitez. Rien de bien compliqué : aller boire un verre, faire une partie de foot, un barbecue, etc. Par exemple : « Salut Sophie, dis, demain soir au Prof (nom du café) les boissons sont à moitié prix. On y va en groupe. Je t’invite à nous rejoindre. »

À force de répéter les contacts avec des gens différents et avec les mêmes personnes, vous deviendrez socialement beaucoup plus fluide et confiant ET vous vous ferez des ami(e)s.

4. Acceptez les invitations

Vous ne serez pas le seul à prendre l’initiative, bien au contraire. Fêtes, soirées, thés dansants, clubs, cercles et associations, bizutages et baptêmes, séminaires, symposiums, colloques, ateliers, potes, gonzesses, alcool, joints, cours et ça n’en finit pas.

Il y a tellement de stimuli qui se battent pour capter votre attention, qu’il vous suffit de temps et temps de dire… oui. Surtout au début de l’année, car c’est alors qu’il y a le plus d’activités. Et c’est alors que vous avez le plus besoin d’y participer, pour chauffer vos muscles sociaux, pour réduire le stress des premiers jours et pour vous habituer à votre nouvel environnement.

Muscle

5. Explorez l’environnement à l’avance

Si vous êtes nerveux et timide, vous pouvez explorer l’environnement à l’avance. Littéralement ! Si dans quelques jours vous avez un premier cours dans un grand auditoire, vous pouvez visiter cet auditoire encore maintenant. En vous familiarisant avec l’environnement à l’avance vous enlevez une partie de votre angoisse.

« Par où dois-je aller ? Je ne connais pas le chemin. Par quelle porte faut-il entrer ? Et si j’arrive en retard ? Je n’ai pas envie d’entrer par la mauvaise porte et de me retrouver avec les regards de 700 étudiants braqués sur moi. » Tâter le terrain à l’avance est un bon moyen pour neutraliser ces pensées négatives.

De plus, ça peut vous donner un avantage par rapport aux autres nouveaux venus. Si vous voyez qu’ils ne savent pas par où aller, vous pouvez leur indiquer le chemin et entamer la conversation : « Tu cherches l’auditoire 3 ? C’est pour le cours de physio ? Cool, c’est par là. Je dois y être aussi. Au fait, moi c’est [votre prénom ici], enchanté. »

Pareil pour les bars et les boîtes. Vous pouvez les visiter à l’avance, pendant la journée ou en début de soirée, quand il fait plus calme. Vous découvrez l’environnement, vous choisissez le ou les endroits qui vous plaisent et vous appliquez le conseil n° 3 : « Je connais un bar super chouette. Et je compte y aller ce soir. Ça te dit ? »

6. Pratiquez l’art de l’approche et de la conversation en dehors du milieu étudiant

Pratiquez et répétez l’art de l’approche et l’art de la conversation, entraînez et chauffez vos muscles sociaux en dehors du milieu étudiant. Ça vous servira dans votre milieu étudiant. Vous serez plus à l’aise et plus confiant.

J’ai dit plus haut que la confiance en soi dépend du contexte. Effectivement. Je me dois donc de nuancer : il s’agit des mêmes comportements (entamer et mener une conversation), mais dans un contexte différent. Puisqu’il s’agit des mêmes comportements, il y aura un transfert de compétences et de confiance en soi d’un contexte à l’autre. Il est vrai aussi que votre angoisse augmentera dès que vous passerez d’un contexte à l’autre. Au final, cette hausse sera moins forte que si vous n’aviez pas eu votre « entraînement » en dehors du milieu étudiant.

Concrètement, si vous souhaitez aborder les filles de votre classe plus facilement, alors pratiquez l’art d’aborder des filles dans la rue, les supermarchés, etc.

7. Certaines interactions seront fades et formelles, acceptez-le !

La plupart des gens ne s’aiment pas entre eux. Je ne parle pas de haine, mais d’indifférence.

Avec combien de personnes différentes avez-vous interagi dans votre vie ? Combien de ces personnes sont devenues vos ami(e)s ? C’est ce dont je vous parle.

Quand le courant ne passe pas, ce n’est pas nécessairement de votre faute. Quand une fille réagit de manière froide et formelle, ce n’est pas nécessairement de votre faute.

Acceptez-le tout simplement : avec la plupart des gens, le courant ne passera pas. Vous aurez une interaction fade, formelle et polie et vous en resterez là. Ou peut-être plusieurs interactions de ce genre, car vous faites les mêmes études.

De nouveau, ce n’est pas nécessairement de votre faute. Et ça ne veut certainement pas dire que vous êtes inférieur. Ça ne veut pas dire non plus que vous ne devez pas prendre l’initiative d’interagir avec les gens, bien au contraire.

Abordez, entamez la conversation, prenez les devants ! Faites-le pour vous : pour chauffer et entraîner vos muscles sociaux, pour accumuler de l’expérience, pour développer votre confiance en vous et pour vous sentir plus léger et libéré !

Pour terminer, si vous avez aimé cet article, alors je vous invite à regarder la vidéo de Konsti. Si vous ne connaissez pas encore Konsti, voici quelques infos sur lui : Konsti est psychologue de formation, le webmaster de CoachDrague.com et un grand adepte de la méthode de drague directe. Comme vous pourrez le constater, il a un style de communication « particulier » et un visage expressif. Ce mec on l’aime ou on ne l’aime pas. Une chose est sûre : il ne laisse personne indifférent. 🙂

Pour aller plus loin en découvrant les vidéos explicatives :




 

Publié dans étudiantes | Un commentaire

Conseils pour séduire à la Fac

séduire les étudiantes à la facAs-tu 18 ans ou plus ?
Fais-tu ou comptes-tu faire des études supérieures ?
Souhaites-tu devenir un des mecs populaires et respectés de ta fac ou ton école ?
Souhaites-tu augmenter ton succès auprès des filles ?
Ou juste te trouver une copine ?

Si tu as répondu « oui » à au moins 4 de ces questions, alors je te conseille de regarder cette vidéo de Konsti.

Tu y découvriras :

  • Comment t’éclater à fond et réussir tes études ;
  • Comment faire d’une pierre, plusieurs coups : te faire des amis, rencontrer de belles nanas, te faire inviter à des soirées exclusives, etc. ;
  • Comment rencontrer des filles attirantes dès le premier jour de l’année scolaire facilement ;
  • Pourquoi l’école ou la fac sont les meilleurs environnements pour rencontrer des filles ;
  • Comment devenir un bon séducteur sans nuire à ta réputation au sein de tes amies étudiantes ;

Si tu ne connais pas encore Konsti, voici quelques infos sur lui : Konsti est psychologue de formation et un grand adepte de la méthode de drague directe. Tu en apprendras davantage sur lui (et comment il a foiré sa première année à l’université) dans la vidéo ci-dessous.

Publié dans Comment faire, étudiantes | Commentaires fermés sur Conseils pour séduire à la Fac

Etudiant très intéressé par les étudiantes ?

étudianteBientôt vous découvrirez ici tout ce qu’un étudiant doit savoir pour attirer à lui les plus belles étudiantes…

Profitez bien de votre rentrée pour nouer facilement les contacts qui vous apporterons ensuite beaucoup de possibilités et de plaisir…

Publié dans Article, étudiantes | Un commentaire